Palatinose

Appellation brevetée de l’isomaltulose, la Palatinose® est un hydrate de carbone dérivé d’une forme naturelle de sucrose. La Palatinose® est obtenue grâce à un reséquençage enzymatique de la liaison alpha-1,2 entre le glucose et le fructose à une liaison alpha-1,6 (cf. dessin de structure moléculaire).



Le résultat de ce reséquençage est un hydrate de carbone hyper lent qui permet une meilleure distribution de l’énergie dans le corps.

En juillet 2005, la Palatinose® fut reconnue dans l’UE comme NovelFood. La Palatinose® offre de nombreux avantages :

1. La Palatinose® fournit de l’énergie durable au corps.
Grâce à son absorption lente mais complète, et grâce à l’hydrolyse, la Palatinose® fournit constamment de l’énergie durable aux muscles et au cerveau.Grâce à l’absorption lente de la Palatinose®, le taux de glycémie n’augmente que légèrement. La Palatinose® met donc beaucoup plus de temps à entrer dans le sang.Suite à cela, l’énergie tirée de la Palatinose® reste beaucoup plus longtemps et permet un apport constant et étalé sur une période plus longue que celle de l’énergie libérée par le glucose (cf. graphique)


2. La Palatinose® dispose d’un index glycémique bas
L’index glycémique (IG) d’un hydrate de carbone est une valeur qui indique dans quelle mesure le taux de glycémie dans le sang monte après avoir mangé un aliment. Plus le chiffre est bas, mieux c’est pour la santé. Tous les hydrates de carbone ayant un index glycémique (GI) élevé, donc supérieur à 50, sont appelés « mauvais ». Ceux qui sont en dessous de ce seuil sont les « bons » hydrates de carbone . Quant à l’index glycémique de la Palatinose®, il n’est que de 32 (GI élevé +70, GI Bas : -40).

3. La Palatinose® permet d’obtenir un taux de glycémie stable
Si l’on ingère trop de sucres, le corps peut souffrir d’hypoglycémie. Certes, l’énergie fournie par des sucres rapides est vite absorbée par le corps, mais en même temps elle est vite brûlée, provoquant un déficit de glucose sanguin. Les conséquences ? La faim, la fatigue, les tremblements, … et ce qu’on appelle le « trou noir ». L’énergie produite par la Palatinose® est plus durable et ne dépassera donc pas aussi vite cette limite (cf. graphique).


4. La Palatinose® dispose d’un index glycémique bas
Autant la Palatinose® a un effet limité sur le glucose sanguin, autant elle a un index glycémique bas. L’insuline joue un rôle important dans l’assimilation de nutriments par nos muscles. Ainsi, elle contribue à l’apport d’énergie aux muscles et au développement de tissu musculaire. L’insuline est produite au moment de consommer des hydrates de carbone. Il faut donc manger assez d’hydrates de carbone (sucres) afin d’obtenir de bons résultats sportifs.
Afin de stimuler un approvisionnement énergétique aussi constant que possible, il faut prendre tant des sucres rapides, moyennement rapides que lents. Si l’on se limite à la seule prise de sucres simples/rapides, le corps peut créer une sorte de résistance à l’insuline. Concrètement, cela veut dire que le corps ne réagit plus à l’insuline et qu’il n’arrive donc plus à nous fournir de l’énergie nécessaire. Le résultat, c’est que les sucres sont transformés en graisses. Or, la Palatinose® dispose d’un index glycémique bas (=30) et contribue ainsi à la stabilisation de la glycémie dans le corps (cf. graphique).


La Palatinose® est utilisée comme ingrédient clé dans le SynChronize.

Synchronize Palatinose