Les précurseurs NO:l’Arginine AKG, le Malate de Citrulline et la L-Ornithine

Le NO dilate les vaisseaux sanguins et les rend plus souples permettant au cœur de pomper plus de sang aux muscles pour augmenter le niveau d’oxygène et de nutriments. Cet apport en oxygène et nutriments est important dans le sens où il fournit la quantité d’énergie optimale au corps pendant l’entraînement. Ainsi, vous serez donc moins vite fatigué après un entraînement.

Un meilleur flux sanguin stimule également la pompe musculaire. Même si l’effet sur la pompe musculaire est de courte durée, elle améliore tout de même la croissance musculaire.  Cet effet sur les membranes musculaires déclenche des processus stimulant la synthèse protéique.

En outre, un meilleur apport sanguin optimise le transport de la testostérone et de l’hormone de croissance, ce qui vous donne plus de force pendant l’entraînement.
L’Arginine AKG est l’ingrédient le plus utilisé (et souvent le seul) dans les boosters NO et dans les suppléments de pré-entraînement.

Du nombreuses études effectuées sur l’arginine ont confirmé que la supplémentation en arginine produit des effets anabolisants pendant la musculation. (1) Des chercheurs brésiliens ont conclu que les sportifs de force obtiennent de meilleurs résultats pendant leur entraînement en utilisant 3g de L-arginine par jour. (2) Cette étude est intéressante, puisqu’en général on croît qu’il faut prendre au moins 6g par jour pour obtenir de bons résultats.

Pourtant, c’est une très bonne idée de combiner l’arginine AKG avec le malate de citrulline.
Ce sont deux précurseurs du NO qui néanmoins utilisent des mécanismes différents pour pénétrer dans la cellule. Ainsi, la citrulline n’est pas métabolisée par le foie, mais transformée graduellement en arginine par les enzymes.

Des scientifiques espagnols de l’université de Cordoue ont trouvé que la qualité de l’entraînement des sportifs de force, ayant utilisé du malate de citrulline, est meilleure. (3) Des sujets d’expérience qui avaient pris du malate de citrulline avant l’entraînement ont pu effectuer plus de répétitions que les autres personnes ayant reçu un placébo. En outre, plus ils faisaient d’exercices, plus la différence devenait claire. Certains scientifiques affirment même que la L-citrulline serait un des meilleurs précurseurs du NO. (4)

Acide aminé non-essentiel et donc synthétisé à base d’autres acides aminés et de nutriments, la L-ornithine joue un rôle important dans la métabolisation des acides aminés. La L-ornithine est un précurseur de la L-arginine et de la citrulline, et elle agit de manière pareille à ces deux dernières. La L-ornithine n’est donc pas un précurseur du NOen soi, mais elle est transformée en L-arginine. Comme cette transformation prend un certain temps, on peut donc combiner la L-ornithine avec la L-arginine afin de prolonger l’effet. C’est pourquoi ces deux acides aminés sont souvent combinés.

En outre, la L-ornithine stimule l’endurance et diminue la fatigue pendant les efforts de longue durée. (5)

Un supplément en L-ornithine accélère la détoxication (ammoniac et autres) du sang et aide à diminuer la fatigue pendant l’effort physique.

En d’autres mots, cela fait du sens d’utiliser un mélange de plusieurs précurseurs du NO, car les résultats que vous obtiendrez seront sans doute meilleurs. 
L’Arginine AKG et le malate de citrulline sont utilisés comme ingrédients clés dans le SynTsize Pump et SynOxy Boost.
L’Arginine AK, le malate de citrulline et la L-Ornithine sont utilisés comme ingrédients clés dans le SynNOvator Beta+ et le SynNOvator Crea+.

SynTsize Pump SynTech no-precursorenSynOxy SynTechSynnovator SynTech No-PrecursorenSynnovator Crea SynTech

Références :
1) J Strength Cond Res. 2010 Mar 17
2) Rev Bras Med Esporte. 2007 Mar/Avr (13)2:112e-115e
3) J Strength Cond Res. 2010 Mai;24(5):1215-22
4) Nutrition. 2007 Mar;23(3):261-6
5) Nutr Res. 2008 Nov;28(11):738-43